1. Qu’est-ce que le zéro-déchet ?

En France, chacun de nous jette 573 kg de déchets par an. Ca fait beaucoup de déchets...
Le recyclage n’est pas une solution car moins de 20% pourrait être redirigé vers cette filière. 

Pour Bénédicte Moret, une des autrices de la Famille (presque) zéro-déchet« le zéro-déchet est une démarche visant à revoir nos habitudes de consommation pour diminuer nos déchets à la source ».

Ainsi une poignée d’irréductibles a décidé de trouver des solutions à cette situation et à force de réflexions la règle des "5 R" a fait l’unanimité : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Rendre.

Même s’il n’y parait pas, cette petite pyramide a un grand pouvoir.  Appliquer cette devise, c’est l’occasion d’engager une réflexion globale de notre consommation et devenir un acteur de notre quotidien, notre communauté et de contribuer à des modes de productions plus éthiques et responsables.

Faire ses courses dans une démarche zéro-déchet cela signifie privilégier les rayons vrac et les emballages compostables et/ou ré-utilisables, voire consignés. 

2. Faire des courses ZD, est-ce que c’est plus cher ?

Les expert.es  sont unanimes, faire ses courses zéro-déchet, manger bio, consommer local ne coûte pas plus cher si on applique les bonnes astuces zéro-déchet sur sa consommation globale.
Quelles sont-elles ? Sans être exhaustif :

  • acheter la juste quantité,
  • en cuisine fini le gaspillage alimentaire,
  • apprendre à faire ses produits d’entretien,
  • fini les supermarchés avec têtes de gondoles en extra-promotion de produits dont vous n’avez pas besoin.

3. Comment conserver ses aliments quand on est zéro-déchet ?

Nous vous recommandons de conserver vos aliments dans des bocaux fermés et hermétiques, à l’abri de l’humidité et de la lumière.

Pour éviter les parasites alimentaires indésirables dans vos placards :

  • Assurez vous que vos étagères soient propres, et qu'il n'y ait pas de miettes ou de sachets ouverts,
  • Eviter de conserver les aliments pour lesquels l'emballage est troué,
  • N'hésitez pas à nettoyer vos placards avec un spray de vinaigre blanc.

C'est l'été où la prolifération des indésirables est la plus importantes car ces bestioles apprécient la chaleur pour se reproduire. Si ces parasites ne sont pas toxiques pour la santé, ils ne sont pas ragoutants dans nos assiettes. Si vous avez un doute sur un lot, vous avez la possibilité de placer celui-ci 3 jours dans votre congélateur pour finalement le remettre sur vos étagères.

Pour éviter les films plastiques et les feuilles d’aluminium, vous pouvez investir dans des tissus enduits de cire d’abeille. Ils permettent de conserver la fraicheur des aliments cuisinés ou non-cuisinés.

4. J’ai des allergies alimentaires, est-ce possible de faire ses courses zéro-déchet ?

Si vous avez de faibles intolérances alimentaires, vous pourrez faire vos courses zéro-déchet en vrac sans préoccupations. 

Cependant, pour celleux qui ont des maladies ou allergies alimentaires exacerbées (chocs anaphylactiques, cœliaque), il ne vous sera pas possible d’acheter vos produits en vrac dans notre boutique car nous ne pouvons vous garantir l’absence de contamination des ustensiles mais aussi des aliments en rayon.

5. Quelles sont les mesures sanitaires prises lors de la préparation des commandes et à l'épicerie ?

Notre équipe a toujours été très vigilante quant à la propreté, mais cette crise sanitaire exige de chacun.e une rigueur renforcée.
Voici les règles que nous appliquons lors de la préparation de commande et en boutique et que nous vous demanderont d'appliquer : 

  • Ne pas vous regrouper dans l'épicerie (pas + de 9 client.es au total),
  • Vous désinfecter les mains avant d'entrer,
  • Porter un masque,
  • Respecter les gestes barrières,
  • Privilégier les paiements par CB,
  • D'être patient.es car nous ferons de notre mieux.

Par ailleurs, nous acceptons à nouveau vos sacs à vrac. Ces règles sont inspirées des recommandations du Réseau Vrac, l’association interprofessionnelle pour le développement de la vente en vrac.